Contenu personnalisé créé par les éditeurs au lieu des marques si vous souhaitez parler d'engagement

Contenu personnalisé créé par les éditeurs au lieu des marques si vous souhaitez parler d'engagement

février 11, 2019 0 Par admin

Une étude récente menée par The Economist Group révèle que le contenu personnalisé créé par les éditeurs pour le compte de marques améliore davantage l’engagement que s’il était créé par les marques elles-mêmes.

personnalisation

Selon un récent rapport préparé par The Economist Group, le contenu personnalisé créé par un éditeur pour une marque, fonctionne mieux pour générer engagement que le contenu de la marque elle-même.

Cette étude est basée sur l’analyse des programmes de contenu de la société pour les clients sur une période de 12 mois.

Plus de 50 microsites créés pour des marques aux États-Unis, EMA et APAC ont été étudiés.

Cette étude a révélé cinq étapes clés lors de la création de programmes réussis dans le domaine du marketing de contenu.

Celles-ci ont été complétées par des entretiens avec des clients du groupe The Economist, ainsi qu’avec des experts du secteur.

1. L’importance de la confiance

L’étude montre que les contenus distribués et promus à travers le domaine et les applications de L’économiste, indépendamment de la marque ou du type de contenu en question, Ils ont reçu 40% plus de temps de lecture.

Cela se traduit par quelque chose de très simple: les lecteurs savent qu’ils peuvent faire confiance au contenu des sites établis qui transmettent sécurité et confiance.

2. Une plus grande personnalisation, un plus grand engagement

Cette crédibilité est transférée à l’évolutivité du contenu.

L’étude a montré que le Contenu personnalisé créé par l’éditeur pour le compte d’une marque elle permet d’obtenir de meilleurs résultats en termes d’engagement que ceux créés par la marque elle-même.

3. Mélange de médias payants et propres

Souvent l’engagement et la portée ils sont considérés comme des KPI opposés. Les amplifications obtenues grâce au contenu payé sur les plateformes sociales offrent une plus grande portée, mais moins d’engagement.

Selon le rapport, la meilleure stratégie à suivre est 50% de médias sociaux payés et 50% dans ses propres médias.

4. Données et vidéo

L’analyse détermine que les programmes de contenu qui ont une outil de données interactif ou vidéos, offrent de meilleurs résultats à la fois en termes de portée et d’engagement.

5. Laisser la place à l’expérimentation

Le rapport conclut en soulignant que, si les données peuvent offrir des perspectives stimulantes pour la créativité, les analyses ne permettent en définitive que de savoir ce qui s’est passé dans le passé.

Dans un environnement où le consommateur est saturé de contenu (plus de 10 000 messages publicitaires quotidiens), le la créativité et le risque ce seront les éléments qui conduiront les marques à la différenciation de la main de l’innovation.

Source link